Publié par fara

KINSHASA - Le président Joseph Kabila effectue une tournée dans l'est de la République démocratique du Congo, un déplacement symbole de la "restauration de l'autorité de l'Etat", trois semaines après la capitulation de la rébellion M23.

 

Alors que le président Kabila se trouvait lundi à Bunia (nord-est), le chef de l'armée congolaise, Didier Etumba, a de nouveau exhorté "tous les groupes armés tant nationaux qu'étrangers qui hésitent encore à déposer les armes".  

 

De son côté, le général Jean-Lucien Bahuma, commandant de la 8e région militaire, a indiqué que plus de 900 combattants ont été tués dans les affrontements qui ont opposé entre mai et novembre l'armée congolaise et l'ex-rébellion M23. Il a ajouté que 543 hommes ont été capturés, dont 72 Rwandais et 28 Ougandais.

 

Le président Kabila a débuté sa tournée régionale, en voiture, le 20 novembre à Kisangani, capitale de la Province Orientale (Nord-Est) et troisième ville du pays.

 

 

                                                                                                                                                               Angop

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article