Publié par fara


La capital angolaise, Luanda, une ville moderne


 

Luanda – Le Groupe chinois CITIC prévoit construire environ cent mille maisons dans dix provinces de l’Angola, a révélé mercredi, à Luanda, le président du conseil d’administration de cette entreprise, Chang Zhenming.

 
Selon l'administrateur de CITIC, qui parlait à l’Angop, au terme de sa visite de deux jours en Angola, dans une première phase, il est prévu la construction de près de 49.000 maisons, dont les travaux sont en cours dans certaines provinces, tandis que les 50.000 autres sont en projection et leur financement en consolidation.

 
Cependant, il a annoncé que les projets de logements dans le Nord de l’Angola seront bénéfiques aux villes de Cabinda, de Soyo et Mbanza Kongo (Zaire), dans le Sud, aux villes de Benguela, Lubango (Huila) et Namibe, à Luanda (Zango et à Belas), étant toujours prévu des travaux à Kuando  Kubango, à Lunda Norte, à Lunda Sul et d'autres zones à déterminer.

 
Chang Zhenming, qui a terminé sa visite de deux jours en Angola, après avoir participé à la cérémonie d'achèvement de construction de la cité Kilamba récemment érigée au sud de la capitale angolaise, a refusé de révéler le budget pour le programme de construction des logements, affirmant obtenir ces données qu'après la réalisation d'une étude à cet effet.

 
L'Angola et la Chine, qui finance la plupart des travaux de construction de logements en cours dans le pays, maintient d'excellentes relations de coopération dans divers domaines, notamment le domaine de la politique et de la diplomatie, de la construction, de la défense et de la sécurité, de l'agriculture, de l'économie et de la finance, de pétrole, de la culture et de l'éducation.

 

 

                                                                                                                                                              Angop

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article