Publié par fara

manuel_vicente.pagina.jpg

 

Addis-Abeba - Le vice-président angolais, Manuel Vicente, s'est entretenu dimanche, à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, avec le chef de l'Etat de la République Démocratique du Congo  (RDC), Joseph Kabila, avec qui il a abordé des questions liées au renforcement de la coopération entre les deux pays.

      
La rencontre a eu lieu en marge de la 21ème session ordinaire de l'Assemblée de l'Union Africaine (UA), qui se réalise jusque lundi, dans la capitale éthiopienne, à laquelle Manuel Vicente participe en représentation du président José Eduardo dos Santos.
 
      
Se confiant à la presse, l'ambassadeur d'Angola près des Nations Unies, Ismael Martins, a aussi informé avoir été débattues les formes que le gouvernement congolais mène des opérations pour appliquer immédiatement les décisions adoptées par les chefs
d'Etat et de gouvernement de la région des Grands Lacs.

      
"L'Angola veut que l'on applique le plus rapidement possible, avec efficacité et responsabilité ces décisions, a dit Ismael Martins, tout en réaffirmant l'engagement ferme pour l'obtention de la paix, stabilité, sécurité et de la coopération pour la République Démocratique du Congo et les Grands Lacs.

      
Il craint que jusqu'à la réalisation de l'Assemblée générale des Nations Unies, en septembre prochain, "l'on n'obtienne pas une paix durable et effecive", mais que l'on puisse marquer des pas significatifs pour la pacification de la RDCongo.

     
L'ambassadeur Ismael Martins intègre la délégation angolaise conduite par le vice-président de la République qui participe aux commémorations du 50ème anniversaire de l'Union Africaine, célébré samedi 25 Mai, et à la 21ème session ordinaire de l'Assemblée de l'Union Africaine, qui se tient dimanche et lundi, à Addis-Abeba.

 

 

 

                                                                                                                                                 Angop

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article