Publié par fara

 

 


Luanda - L'économiste angolais Afonso Chipepe a affirmé mercredi, à Luanda, que le lancement de nouvelles notes de Kwanza et des pièces métalliques donnait l'opportunité pour utiliser des  techniques perfectionnées de production protégées contre d'éventuelles tendences de falsification.


L'universitaire a déclaré à l'Angop, à propos du lancement de ces nouvelles notes et pièces de la monnnaie angolaise qu'elles venaient dignifier  la culture diversifiée de plusieurs régions du pays et la richesse  hydrogra-  phique angolaise.


Afonso Chipepe pense que l'annocce de l'entrée en circulation de ces nouvelles notes et pièces métalliques surgit au moment difficile de l'economie mondiale.


Le 26 juillet dernier, l'Assemblée Nationale avait autorisé la Banque Nationale d'Angola (BNA) à émettre et mettre en circulation les nouvelles notes et pièces métalliques de kwanza (monnaie angolaise) de  cinq, dix, 50, 200, 500, 1.000, 2.000, 5.000 et 10.000. Les pièces métalliques sont de cinq et deux kwanzas et 50 et dix centimes.


À cette occasion, le gouverneur de la BNA, José de Lima Massano, avait informé les députés à l'Assemblée Nationale, que l'entrée en circulation des plus grands billets (5 mille et 10 mille Kz)) serait faite quand les conditions de développement économique le permettait.

 

 

 

                                                                                                                                                  Angop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article