Publié par fara

 

Pourquoi Pedro Passon Coelho, le premier ministre du portugal n’a pas adopte un nom africain, plus particulierement angolais? Ne serait-il pas interessant pendant son recent voyage en angola d’etre recu par le president Jose Eduardo Dos Santos avec un nom tel que Nsunda Mvemba? Ceci pourait faire sense n’est-ce pas? Qu’est ce que vous en pensez? Bien evident il n’a pas change son nom quoiqu’il a vecu pendant le colonialisme en angola ou son Pere travaillait comme medecin traitant des angolais.

Il est atteri dans le territoire angolais avec fierete ou il a rencontre des dignites angolaises entant que Pedro Passon Coelho qui a vecu lontemps en angola mais il a retenu son nom portugais pour prersever sa culture ancestrale.
Des noirs americains ont ete transportes contre leur volonte en amerique du nord comme esclaves. Ils etaient humilies et denigres de leur identite ou leurs noms africains etaient automatiquement changes aux noms anglo-saxo pour effacer la perpetuation de leur culture ancestrale. Pour mieux controler ces noirs, des proprietaires blancs avaient decide d’implimenter cinq elements: 1. Changer de noms africains aux noms anglo-saxo, 2. Banir des cultures africaines et promouvoir des cultures europeenes, 3. Humilier des hommes noirs en violant leurs filles et femmes, 4. Creer des intrigues pour que des noirs puissent hair et detester les uns et les autres et 5. Punir des hommes noirs devant leurs enfants et femmes pour diminuer leur autorite familiale. Par example, un esclave africain avec le nom de Nkia Mbi etait devenu William Thompson des son arrivee au controle de son maitre blanc.

20110315160059adar-copie-1
A propos du sujet de l’identite des noms, des noirs americains jusqu’a present portent toujours des noms de blancs qui les ont exploites. Depuis le mouvement de “Pouvoir Noir” (Black Power) des annees 60 aux etats unis d’amerique, quelques noirs ont gagne une conscience de leur culture africaine et ils ont decide d’embrasser le recours a la culture africaine en adoptant des noms africains et en celebrant chaque annee une journee appelee “Kwanza.” Cependant, un autre groupe des noirs en amerique resistent encore a reconnaitre l’importance de supporter leur culture ancestrale d’origine africaine. Tout comme au Bresil ou il y’avait eu plus de 4 millions des esclaves emportes de l’afrique, la plupart d’entre eux venant de l’angola, ou les portugais ont deploye toute leur imagination pour laver leurs cerveaux en les faisant croire qu’ils etaient des descendants des portugais. Ils portent tous des noms portugais. Mais il y’a un groupe de ces africains autrefois esclaves dans la province de Baiha au Bresil, malgre qu’ils portent des noms portugais, ils continuent a preserver et perpetuer la culture africaine d’origine angolaise en forme de dances et religion.

Maintenant voyons voir la situation dans des colonies portugaises en afrique avec concentration en republique de l’angola. Avant l’arrivee des portugais en 1491, le royaume du kongo dia Ntotela etait un etat develope avec des techniques agricoles avancees, des structures commerciales, militaires, juridiques et politiques organisees. Toutes les institutions etaient administrees en une language d’un peuple fier et orgueilleux, le kikongo. Tous les habitants du royaume du kongo, tous les villages, toutes les rivieres et toute la nature du territoire de kongo avaient des noms en kikongo. Il n’ya jamais eu des problems de pronunciation pour identifier notre people et ses environs.

En 1491, pendant le regne du Nzinga-Nkuwu, les portugais avec la collaboration de l’eglise catholique ont persuade ce roi de se convertir en christianisme. Le roi Nzinga-Nkuwu etait invite au Portugal ou il avait recu tous les honors possibles pour etre ordonne chretien. Ces portugais ensuite l’avaient guaranti que sa christianite ne pouvait etre acceptee par dieu que quand il devrait adopte un nom chretien. Par consequent, Il avait assume le nom de “Joao.” C’etait le debut de la perte de notre culture d’identite des noms africains, plus particulierement angolais et surtout de Besikongo. Ensuite nous avions eu une succession de rois: Mvemba-Nzinga devenu “Afonso”, Nkanga-a-Mvemba, “Pedro”, Mpudi-a-Nzinga Mvemba, “Francisco”, Vita-a-Nkanga,”Antonio I”, Nsaku-a-Mvemba, “PedroI V.” Depuis lors, tous nos rois, jusqu’au moment que les portugais ont finalement decime notre systeme de royaume vers 1957, portaient des noms portugais. Certains historians commencaient meme a faire reference de nos rois par leurs noms portugais.

Apres l’independance de l’angola, le gouvernement de MPLA renforce et perpetue la guerre psychologique d’identite strategiquement imposee par le colonialisme portugais pour mieux controler la facon de penser et d’agir du peuple angolais. Beaucoup des angolais sont discrimines pour avoir des positions de leadership dans le gouvernement et dans les companies privees sous le controle des angolais avec des connections politiques du mecanisme du MPLA. C’est presqu’un tabou d’avoir un nom typiquement africain. Si vous en trouvez un, il est souvent deforme en vue de sonner comme un nom portugais ou il est mis en parenthese ou guillemets pour indiquer que ce nom est “exotique” ou “bizarre.” Lisez n’importe quel “Jornal de Angola”. Faites un exercice intellectuel pour detecter cette observation. Souvent des angolais avec des noms africains sont consideres comme non-angolais ou bizare jusqu’ils puissent prouver le contraire ou encore moins angolais. Tandis qu’ un blanc avec un nom portugais, Joao Da Silva, qui se declare angolais est accepte plus facilement qu’un noir avec un nom africain, Mputuilu Diansi, un nom de racine profondement angolaise.

Pour etre surs de solidifier une influence de la culture portugaise sur des angolais, le gouvernement portugais a creer avec astuce un Club Lusophone pour mieux controler ses colonies d’autres fois. Rappelez-vous, “pour mieux connaitre votre ennemi, il faut le cotoyer!”
En bref, l’occident est uni avec un plan specifique et determine pour solidifier leur supremacie culturelle au detriment des autres cultures, speciallement la culture africaine. Leur doctrine pour l’esclavage, la colonization, l’apartheid et le racisme a des elements communs:

1. Denigrer l’homme noir,
2. Creer une mentalite d’inferiorite,
3. Inciter une mefiance entre les noirs pour leur propre destruction,
4. Creer une atmosphere de dependence economique de l’occident et
5. Chercher une consultation et une approbation politiques de l’occident chaque fois qu’il y a des elections des nos presidents. Les occidentaux ont toujours ete des observateurs et juges de notre destine politique.

Angolais, reveillons nous! Nous sommes dans une periode de guerre psychologique. Une fois que notre personalite et notre conscience s’identifient avec des noms qui sont totalement etrangers du cercle de notre culture ancestrale, nous renoncons le pouvoir de force d’etre respectes entant que humains ayant des droits inalienables d’etre libres de determiner la direction et preservation de nos traditions africaines. Jamais un japonais, jamais un chinois, jamais un francais, jamais un portugais et surtout jamais un allemand sera fier d’assumer un nom traditionnellement angolais.
Pourqoui nous les angolais devrons accepter et tolerer cette imposition d’identite personelle non fondee et malintentionnee. Il est grand temps de prevaloir notre culture africaine. Il est grand temps d’etre fiers entant qu’ africains avec nos noms africains. Prise de conscience est la premiere etape pour promouvoir cette cause primordiale. A bon entendeur salut!



ROCHA JOSE NEFWANI

 

Source: facebook / Royaume Kongo

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article