Publié par fara

 

 
Addis-Abeba - Le Président du Soudan Sud, Salva Kir Mayardit, a souligné lundi, à Addis-Abeba, en Ethiopie, l’appui angolais pour la résolution du différend avec le Soudan et pacifier la région de la frontière commune.

 

Le chef de l'Etat sud soudanais a tenu ces propos lors d’une rencontre que Salva Kir a eu avec le vice-président de la République, Fernando da Piedade Dias dos Santos, en marge du XIXème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA), qui se tient à Addis-Abeba.

 

Selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale du Soudan Sud, Hon Nhial Deng Nhial, au cours de la rencontre il a aussi informé le vice-président angolais sur le conflit et a demandé à l’Angola d’exercer son influence pour résoudre le conflit territorial.

 

Il pense que l’Angola, en sa qualité de membre du conseil de paix et sécurité de l’Union Africaine, peut jouer un rôle important dans des futurs accords.


 
Hon Nhial Deng Nhial qualifie d’un pas important l’accord sur la date du début des pourparlers entre les deux pays, sous la médiation de l’Union Africaine, affirmant que les Sud-soudanais sont ouverts à des négociations et espère qu’on fasse appliquer les résolutions de l'Organisation des Nations Unies.

 

Le Soudan du Sud est devenu indépendant le 9 juillet 2011, à la suite d'un référendum organisé par l'ONU. Toutefois des différends territoriaux continuent dans les régions riches en pétrole, principalement de la région d'Abyei.

 

 

 

                                                                                                                                                           Angop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article