Publié par fara

 

 

0,2da4f68e-69bb-4bd7-83d3-85cefe1a3518

 

 

Luanda – Le ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Pêches, Afonso Pedro Kanga, a considéré jeudi, à Luanda, le secteur des forêts comme une branche stratégique pour l’Angola qui se trouve dans une phase de reconstruction.


En prononçant son discours à l’ouverture de la rencontre avec les représentants des marchands de bois et des industriels de bois, Afonso Kanga a souligné l’importance du secteur dans la contribution à la croissance du Produit Interne Brut (PIB), offre d’emploi et à la préservation des forêts.


Pour cela, il a informé que l’Exécutif avait approuvé un ensemble de mesures pour relancer les activités productives forestières, ayant entériné également les projets et les mécanismes d’accès aux opportunités de crédit auprès des banques.


“Nous sommes en train de travailler pour identifier les hommes d'affaires qui ont de la capacité technique pour absorber une partie des financements dirigés au secteur’’, a précisé le ministre de l’Agriculture et du Développement rural et des Pêches.


Afonso Pedro Kanga a déclaré que le secteur connaissait des difficultés que les marchands et les industriels de bois affrontent, soit financières, soit du point de vue de l’accomplissement de la législation.


“Nous devons discuter de la nécessité de construire une industrie primaire. Nous devons nous préparer pour que nous cessions d’importer du bois’’, a conseillé le ministre.


D’autre part, le représentant de l’association des marchands de bois, José Veríssimo, a affirmé que la rencontre doit se traduire en la réorganisation du secteur, principalement dans des aspects liés au contrôle des forêts.

 

 

 

                                                                                                                                           Angop

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article