Publié par fara

Les participants aux IVèmes Journées Scientifiques de l'hôpital Sanatórium de Luanda ont recommandé vendredi, l'institution de renforcer, dans la stratégie nationale de contrôle de la tuberculose, la mise en oeuvre des politiques pour le contrôle et l'accompagnement des malades, dans le soin primaire pour diminuer l'incidence de la tuberculose en général et les multidrogues resistantes.

Vista do Hospital Sanatório de Luanda

Photo: Pedro Parente

 

Ces recommandations figurent dans le document final des IVèmes JournéesScientifiques réalisées par l'hôpital Sanatórium de Luanda, qui se sont déroulées sousle thème intitulé: “Freiner la Tuberculose à notre temps de vie".

Selon les participants, il est nécessaire de maintenir le perfectionnement et l'évaluation du personnel médical, paramédicaux et d'autre personnel, pour la solution à la croissante demande des pathologies observées dans les services d'urgence de l'hôpital Sanatorium de Luanda.

 

Encourager la Direction de l'hôpital et le Ministère de la Santé pour améliorer les conditions des ingfrastructures de l'hôpital, pour une meilleure rec eption et accomodation des malades, font également partie des recommandations.

 Les participants ont aussi considéré que se généralise la consultation d'infirmier aux patiens en adhérant aux traitements du Vih/Sida dans tous les hôpitaux et centres de santé qui reçoivent cette pathologie.

 

 

 

                                                                                                                                                          Angop

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article