Publié par fara

 

La guerre de Mbuilla qui c’était déroulée  dans sa phase finale , le 29 0ct0bre 1665 de la nouvelle ère a Mbuilla , est l’évènement que nous voulons exposer dans cet article . cette guerre avait oppose' le Roi kongo Nvita NKanga aux forces cesseccionistes formatées par les Pourtugais, s'agissant ici de la pronvince de Nsoyo dirige' par le chef Ne Wandu et la province de mbuila dirige' de main de maitre par la cheftaine Dona Isabela Ne Mbuila . Cette geurre cette soldée  par la défaite de l’armée Kongo et l'assassinat du roi Nvita Nkanga par décapitation en cette journée noir de l'histoire du peuple de L'afrique centrale .


Nous vous presentons cet expose' dans le souci de vouloir de vulgarise' de l'histoire Africaine autravers l'oeil d'un fils du continent .


C'est après une emission sur la radio Nabiso Katiopa traitant de cette grande geurre de l'histoire de l'afrique centrale que je me suis decide' d'aussi mettre ce recit par écrit pour que ceci sert de référence a nos enfants et a nous meme dans la compréhension de cequi est arrivée réellement au continent Africain. Comme tout fait relevant de l'histoire de l'afrique qui n'est racontée  que par les traditions orales dont nous connaissons les insuffisances , nous nous sommes vue obliger de nous appuyer aussi sur les textes des explorateurs portugais et sur l'histoire conventionelle pour vous presenter ce recit très proche de la réalité de cette geurre dont les issues avaient pronfondement changes la géographie et la politque de l'afrique centrale.


Cette bataille a une importance très capitale et déterminante pour la comprehension de l'histoire du royaume Kongo et d'autres grandes entités qui s’étaient heriges des débris et de la dislocation de ce que fut ce grand Empire dans la cuvette centrale de l'Afrique.

 
Le devenir de l'afrique centrale était défini par les aboutissants de cette guerre qui était pour le roi Nvita Nkanga un sujet de la lutte a l’existence, la liberté de l'homme noir sur la terre des ses ancetres . Sa présence physique sur le champ de bataille en était un grand témoignage .

La tradition ancienne de Katiopa ( Afrique ) enseigne que nos ancetres, après avoir bati la civilisation egyptienne qui était la jeune soeur de la Nubie étaient amene' par un long mouvement migratoire nord- sud , vers l'afrique centrale et vers l'ouest apres la chutte de  l'egypte ci vers 320ans de la nouvelle époque . Le centre de l'afrique était considere' a l’époque ancienne comme etant la terre des ancetres divinises . C'est fut la prophecie de Ne Mwanda Kongo , raconte les traditions anciennes , qu'avaient suivit nos ancetres pour entreprendre cette grande migration et c'est toujours elle qui leur avait donne' une grande mission de reconstruire la prospérité de ce que fut la grande maison d'EKIPATA ( Egypte ),. Cette derniere  était tombee' sur les coups des multiples invasions des peuples barbares ( cad blabla , qui balbitie comme des enfants ; peuples sans civilisation et culture ) qui avaient desacre' la sainteté de cette terre sacree',  la terre mysterieuse des Kama qu’était la grande maison d'EKipata. Cette evenement  fut un des éléments declancheur de cette migration nous raconte la tradition Kongo.

 
Nous n'allons pas aller en détaille dans cet article sur ce sujet dont l'attention y sera consacree' dans des articles avenirs . Mais ici permettez moi , seulement de parler un peu en profondeur de la bataille d'Ambuila et des ses en jeux.
Comencons cet article en remettant en perceptive historique et géographique du Royaume Kongo . Géographiquement , il etait situe au centre d'ouest de l afrique occupant actuellement le sud du cameroun jusqu'au nord de la Namubie et de la cote atlantique ( Kalunga ) jusque dans la region des grand lac . il s'etait herige' vers le 2eme siecle de la nouvelle ere jusqu'en 1885 a la conference de berlin  qui avait consolide' son assassinat. J'ai toujours eu une grande difficulte' en se servant de la langue francaise a me decider de la juste appelation entre celle du royaume ou empire pour la situation de la terre des kongo ; laquelle est la plus confortable et descriptive dans le cas du Kongo . L'organisation admistrative et étatique de ce grand ensemble ne répondant pas totalement celui d'un royaume . Un empire etant un ensemble des territoires dirigé par un empereur et, par extension, tout grand État multi-ethnique dont le pouvoir est centralisé et accessible à une partie seulement de la population“. Le Kongo est logiquement plus un empire qu'un royaume, car ce dernier vocable n'intègre pas la dimension de multi-territorialité.


L'empire kongo commenca a se former vers le 200 ans ou 300 ans de la nouvelle ere avec des guides comme Nsaku kulu a Kanda , il devint tres connue vers le 690 de la nouvelle ere grace au genie du guide Mini a lukeni qui reussi a reunir toutes les familles ( kanda) sous un seule leadership selon la lois sacree Kodi dia Moyo et bati la capital MONGO KONGO ( la montange sacree' de Dieu ) qui fut connue plus tard sous le nom de Mbanza Kongo ( la ville sainte de Dieu) ce fut l'age d'or , l'appogee car avec lui le royaume connue la paix et la sainteté . L’arrivée au pouvoir au 15 eme siecle par un coup d’état de Nzinga Nkuvu (celui qui se joint au trone par la force ) peut etre considerer comme etant le debut de la fin surtout que c'est comme par un coup d'enchatement historique que c'est fut sur son reigne que l'explorateur Portugais  Jean jacque Charle connu sous le nom de Diego Caos etait introduit dans la terre sainte de Mbanza Kongo après avoir a coste' a Vivi . Le mani de Solongo connu sous le nom de Manuella  Kitima fut le premier a tomber sous les charmes de la puissance de dissuassion de l'explorateur Diego et c'etait lui qui facilita l’entrée de cet explorateur en terre kongo et plus a Mbanza Kongo ou il rencontra le grand Mani Kongo NZINGA NKUVU ou le NTINU Nzinga Nkuvu .


L’arrivée en 1482 de Diego Caos a Mbanza Kongo, qui se suivit de l’établissement de relation d’amitié entre l'Empereur Kongo et Portugal était porteur d’espoir pour le Mani Kongo Nzinga Nkuvu qui envoya des menbres de sa famille au portugal par relation amicale pour apprendre aussi la culture Portugaise . Au second voyage de Diego Caos , le mani kongo fut baptise' au Catholisime Chretien et pris le nom de Jean premier . De la il fut la porte d'ouverture de l'influence portugaise dans les affaires de Kongo par une envangilisation massive de Kongo avec l'aide de Portugal . Bien que ses relations avec les portugais étaient plus d'ordre strategique, pour lui permette avec le controle de l'arme a feu et canon Portugais une suprematie tiranique dans son empire . Il nous a ete rapporte par plusieurs auteurs que ses relations avec les portugais étaient trouble . Le portugais ne voyaient en lui qu'un opportuniste qui ne s’était pas vraiment convertie a la religions des colons mais qui voulait se servir d'eux pour atteindre ses ambitions . Ce fut plus son fils Nzinga Nvemba connu sous le nom d'alphonso premier le grand qui s’était convertie au chritianisme a bas ages que portugal imposa plus son influence au kongo . Nzinga Mvemba Alfonso premier qui avait recu la benediction des Portugais par un coup de force militaire pour monter par imposture au trone qui légalement revenait a de son cousin Nzinga Mpanzu de ce fait devint l'outil par exellence dans la main du colon que ces derniers atteint le succes de leur conspiration de la conquette du Kongo . Sur son reigne.Il avait vue naitre une sorte de cogestion du royaume avec le portugal et une evengelisation sans précédent se servant de tout les moyens possible pour convertir les Ne Kongo au christianisme. Entre autre les Portugais et la nouvelle élite s’étaient servi des croisades contres les infidèles cad les protecteur de la tradition ancienne a savoir qui etait contenu et enseigne'  dans le Lemba , le Kimpasi, Bueelo et Le Kinkimba qui restaient conservateur et ne voulu pas ambrasser la nouvelle religion de l'homme blanc . Ce fut aussi sur le reigne de Nzinga Mvemba que la traitre de l'homme noir qui etait tolerait au debut par le roi car lui permettrant de punir ceux qui s'opposaient au nouvel ordre établir , avait pris des proportions inquiétantes et désastreuses  par la suite. Le roi Nzinga Mvemba eu beau voulu stopper cette période sombre qui s’était abattu sur son royaume mais sans succès car il dependait militairement en grande partie lui même du nouveau maitre.

 
Les portugais étaient en plein dans les affaires du royaume kongo et la conspiration d'esclavagiser avait pris beaucoup d'empleur.

 

20110315160059adar.jpg
 

Arriver au 17 eme siecle alors que le rayaume Kongo se debattait dans ses relations trouble de l'interventionisme Portugais , Hollandais et Espagnol . Le roi GRACIA II Nkanga ya Lukeni Ya Nzenze ya NTumba en 1641 qui avait pris le pouvoir apres l'assassinat de son frere Alvaro 5 Nimi ya Lukeni ya Ntumba dans des condition mysterieuse . Pour proteger son pourvoir de la prédation des portugais, il avait signe' une alliance avec les hollandais pour envahir le port de Luanda qui avait un intérêt martime très strategique . Apres la victoire sur les portugais a Luanda, le roi Nkanga ya Lukeni refusera de se convertir au protestantisme de Calvain des Hollandais, et de facilite l'arrivee' des pasteurs Calvinistes sur la terre kongo mais plus de payer une rancons en esclaves des populations du sud kongo cessessioniste au hollandais qui lui avaient donne' un support millitaire lors des differentes batailles . Le roi prefera rester Catholique car ayant estimant que le protestant n'avait pas de Pape et par conséquent etaient politiquement moin influent . Cette decision lui coutera cher car lorsqu'il voulu poursuivre a chasser le portugais sur d'autres terres d'Angola les Hollandais lui refuserons toute assistances .

A la reconquette de luanda en 1656 par les portugais qui s’était regroupes a l'interieur des terres d'angola et avec l'aide des troupes venue du portugal . Le roi Gracia Nkanga ya Lukeni sera force de signer une concession donnant la riviere( fleuve) de Damba ( DEMBA ou Dande) au portugais , fleuve qui avait une importance monetaire crucial pour le pays car d'elle provenait les coquilles Nzimbu utiliser comme monnaie dans le royaume kongo et des mines de Mbuila d'ou provenait aussi le fer et le cuivre d'une importance economique capital car du fer le kongo fabriquait  les houes ( NSENGO ) et les lances ( LIKONGA ) qui etaient vitaux pour la suivit du Kongo . Dans son decret il ordona qu'aucun Europeen ne pouvait acceder au royaume sans passer par le port de luanda et que le commerce a l'interieur de l'empire était exampte' des taxe pour tout Portugais .

Lorsque le roi Nvita NKanga (Antoine I) acceda au pouvoir apres la mort de Gracia II Nkanga a lukeni ya Ntumba en 1661 . Il refusa d'accepter le traite' que son pere Gracia II avait signe' cas constituant que ce traite avait depuye' le kongo totalement de son independance Economique et politique . Alors le portugal qui était une grande puissance de la region a l’époque commenca a formater et soutenir tout mouvement cessessioniste au pouvoir de Mbanza Kongo . C’était ainsi que le gouverneur de Luanda Andre vidal de Negreiros va formanter la cessession du Mani de Nsoyo Dom Antonio Alfonso Ne Wandu et le Mani Dona Isabel Ne mbwula a declare une independance au pouvoir de Mbanza Nkongo . Par ce fait le gouverneur de Luanda envoya une armee pour piloter cette revolte . Cette armee' etait sous commande de Luis Lopes de Sequira . Ce commendant metis etait au comnande une forte armee de plus de 200 portugais musquetaires et plus de 700.000 soldats Yaka . Apres une longue campagne milittaire Luis lopes de Sequira avait perdu beaucoup des ses hommes et ne pouvait pas entre' a Mbwuila sans une nouvelle assistance de surplus. Alors le gouverneur de luanda lui indeca plus 100 musquetaires et plusieurs milliers des soldat Imbangala tribut du sud de l'empire reputees pour leurs bravours et ferocites dans la battaille. Et le rendez vous etait fixe' a Mbuila au mois d'octobre 1665 ou le sort de l'empire devrait etre solde'.


Le roi Nvita Nkanga qui ayant appris le plan perileux contre son empire depuis le 13 juillet 1665 entrepris une grande campagne de sensibilisation du peuple kongo sur le malheur qui le guette' a sa porte . Il recu un support tres important du Mani de Mbamba ,ducs de Bata et de Sundi, le marquis de Bumba et de Pemba et d'autres nobles, en tout environ 900 000 hommes, selon le calcul des chroniqueurs de l'époque.

 
L'armée du roi du Congo aurait également environ 300 mousquetaires, dont 29 Portugais, dirigée par Pedro Dias Cabral , un autre capitain métis au service de l'empire  . Compte tenu de l'importance de la geurre Nvita Nkanga était lui meme au rendez pour la bataille finale qui s’était deroule' a Mbwuila . Ce roi fort , a une taille tres impressionante , bien muscle' et dont la silhouette se distinguait de loin etait la pour defendre son empire et l'ordre divin etabile par une longue tradition .
L'armée du roi du Congo marchait pour rencontrer les troupes emenis portugaises, au environ 80 lieues de sa cour, était conscient de la proximité et du danger mortel de ces derniers.


C'est fut l'avant-garde, composée d'environ vingt milles hommes, commandées directement par le duc de Bamba, qui organisa l'assaut . Il était neuf heures du matin du 29 Octobre 1665. Les Portugais carrés, lignes pliées, soutenus d'un côté dans les bois, au lieu de Ulanga, avec les pierres Ambuila, Loje élevé.


Lorsque les kongo approchaient d'ennemis des masses, précédée par un nuage dense de poussière qui obscurcissent l'horizon, a commencé à se manifester dans le "noir de guerre" , les portugais, s' avancaient une grande préoccupation. Au premier contact apres des longs heures de bataille environ 4000 Noirs s'etaient disperse' en fuite.
Lorsque la vague d'avant-garde ennemie venait de fuire , l'incendie éclata sur la place. Compte tenu de la sécurité du tournage, des vagues humaines avancant sans hésite' , s'arrêtaient et remonter dans le tumulte confus. La face de la place était jonchée de centaines de morts et de blessés.

Le roi du Kongo NVITA NKANGA ayant appris la défaite de l'enemi investit l'essentiel de ses troupes dans la deuxieme phase . Les Portugais, s'etaient replies pour se restaurer et reconstituer leurs rangs , leurs munitions et leurs strategies.
Maintenant, la puissante ligne progressaient , enveloppés dans des nuages ​​de poussière, a attiré un mouvement déjà près entourant les troupes portugaises, avec une grande portée. Les portugais se battant en colone carrelets , armee' des musquets et canons rendaient le penetration de l'armee kongo tres difficile dans le camps enemis .Le roi etait descendu lui-même sur le champ enemi de bataille pour superviser l'attaque et assurer la victoire . Grand et fort , Il se distinguait majestueusement au-dessus des guerriers. Le Carré portugais peuvait rester organisé et résister aux vagues successives "balles centilhando saluant ."


Soudain l'armee kongo reussit a briser la defense de l'enemi ,Le roi lui-même, embrassant une armée Adraga avec coupe-épée , la plume et la meilleure noblesse du Kongo se jetta dans la lutte.

Mais autour de lui, regniant la confusion entre les soldats Ne kongo et l'armee commandee' le capitain Pedro dai cabral et quelque Ne kongo achetaient a la cause Portugaise . Il se dessina un tourbillon frénétique des corps en lutte et le roi Nvita Nkanga fut grièvement blessé par une balle perdue, le roi était tombé au sol et a essayé de se lever. Jusqu'a ce point, les jeunes Kongo se battaient héroïquement à la défense du roi, converge, par instinct, pour protege le feu sacre' de l'existance de l'empire . Et soudain, un quilamba ( kilamba) soldat des troupes portugaises ou un menbre de la famille de Kimulaza convertie a la cause portugaise  selon les version , qui avaient réussi à approcher le sanglante du roi, lui vibra un coup, terrassant le monarque. Sa tête est coincée dans ce blow mortel et ensuite levé sur une lance haute. La consternation et la panique générée en vol glisser l'armée Kongo . Mais cependant avant d'etre terace' le roi mourrant emis son testament : " KONGO TADI KABASWE MBA SINGA " qui veut dire:" LE KONGO EST UNE PIERRE A MOIN QUE UNI" , le kongo est une pierre seulement quand il est uni. Apres ce testament il expira .

Apres la mort du roi , il eu plusieurs tentative de regroupement pour venger le roi et finir la geurre . Toute la nuit, la bataille cotinua avec ferocite', la bataille a duré six heures - dans la plaine éloignée du carnage qui se passe dans des scènes de férocité sanguinaire jaimais vecu sur la terre de Kongo.

 
Le roi etait tombé martyre sur le champ de bataille dans sa quette a sauver son empire , puis de cinquante mille Kongo etaient aussi tombe , dont 980 membres de la cours et plus de 4000 autres nobles seigneurs, était egalement tombé dans les mains des fils bâtard d'un roi portugais . Et enfin le fils du roi , Nvita Nkanga Alphonse, le son valet de chambre et son confesseur, le Père Manuel Rodriguez, et son chapelain, le père Capucin Manuel Reboredo, avait été tué dans cette bataille dont l'echoc retentie encore jusqu'au jourd'hui.


Parmi la masse considérable de butin emporte' par les portugais lors ce carnages figurait une grand carrosse avec des valises pleines des tissus et de deux boites remplient des bijoux précieux et des pièces d'or. Mais la partie la plus importante serait la couronne impériale d'argent doré offert au roi Garcia II le pere du roi Nvita Nkanga par le pape Innocent X en 1648, qui a ensuite été envoyé à Lisbonne.


Apres la mort du roi , le royaume etait tombe' dans une periode de chaos sans precedent , une veritable crise de leadership s'imposa avec la benediction du portugal . Le royaume avait desorme' deux leaderships , celui de la montange sacree de Lemba et celui de Kibangu . La gloire du royaume etait une histoire du passee' . En 1666 la glorieuse ville de Mbanza Kongo( la cite de Dieu) etait mis a sac et totalement bruler par les portugais avec une interdiction de la reconstruire.

 
Nvita Nkanga ce grand chef , ce Mani , ce mutinu , est un ancetre glorifie' dont l'ideologie et la lutte retenti dans la vie de tout enfant Kongo , surtout en ce moment difficile de l'existance de Katiopa ou les forces imperialistes oppressent ce continent plus fort que jamais . La legacy de Nvita nkanga ce Saint ancetre est plus que vivante . Ce saint homme qui combat toujours avec nous , sa legacy devra etre invoquer dans notre lutte quotidienne et d'une grande actualite . Nvita Nkanga n'est jamais partie , il est la dans toute lutte de l'emancipation de l'homme noir dans toute lutte de l'independance , de liberter et de plus d'amour de la terre des nos ancetres ,il est la notre grand heros . INGETA

 

 

 

 

                                                                                     Source: http://basangoyakatiopa.blogspot.ch