Publié par fara

 

 

 

Génève - Le Comité des Politiques de Développement du Conseil Social des Nations Unies (CNUCED) a annoncé vendredi, à Genève, que l'Angola figurait sur la liste des pays qui pourraient quitter le Groupe de Pays Moins Avancés, qui sera approuvée en 2015 pour intégrer les pays de Revenu Moyen.

 

A cet effet, l'Angola a reçu du CNUCED la recommandation de travailler afin de sortir de la liste de Pays Moins Avancés(PMA) suite à ses progrès macroéconomiques et sociaux.

 

Selon les normes, pour que ceci ait lieu, les PMA devront accomplir deux des trois critères d'éligibilité, en valeurs limites supérieures à ceux établis pour l'inclusion ou encore, ayant un niveau élevé du Produit National Brut (PNB) per capita deux fois supérieure à la valeur stipulée pour l'inclusion, c'est suffisant pour l'exclusion de la liste bien que le pays n'ait pas obtenu des valeurs nécessaires dans les deux autres critères.


Ces données ont été avancées à Genève, en Suisse, durant la session spéciale dans le cadre du 9è Conseil de la CNUCED, sur la graduation des PMA.

 
Durant la session de vendredi de la CNUCED, le Représentant Permanent d'Angola auprès de l'ONU et des Organisations Internationales à Genève, l'ambassadeur Apolinário Correia, a souligné la croissance économique du pays depuis la conquête de la paix en 2002, indiquant que dans la période suivante, le PIB angolais a augmenté avec une moyenne d'environ 12 pour cent.

 

Au cours de trois dernières décennies, trois pays seulement sont sortis du groupe des PMA, notamment le Botswana, Cap-Vert et Maldives.

 

 

                                                 

                                                                                                                                                   Angop


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article