Publié par fara

 

309812 296000643762684 141682085861208 1126248 1761575489 n

Génève – Une délégation angolaise conduite par le secrétaire d’Etat aux Relations Extérieures, Manuel Augusto, participe depuis lundi à Genève, en Suisse, à la conférence des partenaires pour le développement du Burundi.


Invité par le gouvernement burundais, la mission angolaise intègre le représentant permanent près de l’ONU et les organisations à Genève et l’ambassadeur de l’Angola à la conférederation helvétique, respectivement ,Apolinário Correia et Osvaldo Varela.


La conférence qui se déroule jusque mardi vise à présenter les résultats de développement du Burundi les cinq denières années et mobiliser les ressources nécessaires pour le financement du programme des actions prioritaires en cours dans le cadre stratégique de Croissance et de lutte contre la pauvrété a (CSLP) pour la période 2012-2015.


“Conscient de la nécessité de corriger la situation dans une perspective de réalisation des objectifs du millenaire pour le développement t de la vision 2025 du Burundi, le gouvernement a élaboré un second cadre du CSLP qui permettrait la croissance économique et la création d’emplois, a affirmé le second vice-président du pays, Gervais Rufyikiri, dans son intervention.


De leur côté, les principaux partenaires du  Burundi dans le processus de développement, notamment de l’Union Européenne, la Banque africaine de Développement  (BAD), la Banque Mondiale, le PNUD et le fond Monétaire International (FMI), ont réintéré leur appui, notamment le développement atteint dans ce pays les dernières années.

Ils ont promis de continuer d’appuyer le Burundi dans divers domaines, animés par la croissance enregistrée, la bonne gouvernance, l’amélioration des conditions de vie de la population, la lutte contre la pauvrété et la corruption.

 

 

 

                                                                                                                                          Angop

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article