Publié par fara

Par Pasteur Melo Nzeyitu Josias

 


Si je n'étais pas circoncis comme Jésus lui-même l'a été --cf Luc 2:21--, je n'aurais pas écrit sur le Mystère de Fatima.

Si les Essi-Kongo n'avaient pas appelé leurs douze tribus MAVILA --les tribus perdues--, je n'aurais pas écrit "Jésus l'Africain".

Si la migration des Essi-Kongo de Canaan à Kongo dia n'Totela n'était pas un fait historique --voir carte géographique correspondante--, je n'aurais pas écrit "Jésus l'Africain".

Si Dona Kimpa Vita --immolée par le feu en 1706 pour avoir dit la vérité--, n'avait pas existé, je n'aurais pas écrit "Jésus l'Africain".

Si Papa Simon Kimbangu --30 ans de prison (1921 - 1951) pour avoir dit la vérité-- n'avait pas existé, je n'aurais pas écrit "Jésus l'Africain".

Si la Diaspora africaine n'avait pas connu la déportation en Amérique/Babylone et 400 ans d'esclavage --conformément aux prophéties (cf Actes 7:6)--, je n'aurais pas écrit "Jésus l'Africain".

Si le Seigneur Jésus-Christ ne m'était pas apparu --à trois reprises en 1983-- je n'aurais pas écrit "Jésus l'Africain".

Tels sont les sept piliers sur lesquels se fonde ma conviction, coulée dans le béton, que le Troisième Secret de Fatima détenu par le Vatican depuis 1960 concerne... JÉSUS DE KONGO.


Cette révélation je la porte en moi 24h sur 24, sept jours sur sept, douze mois sur douze, 365 jours par an les annéesnormales, 366 jours les années bissextiles.

Je vais essayer par les arguments les plus simples, les plus accessibles, les plus indiscutables, de partager avec vous ce lourd secret, que j'ai transcrit il y a plus de vingt ans maintenant, dans le poème --devenu un cantique-- suivant :

Qui aura cru aux prophéties
Du Roi des rois sur ce mystère
Qui aura cru que le Messie
Reviendrait vivre sur cette terre...

Par un céleste messager
Ce lourd secret fut annoncé
A des humbles petits bergers
Dieu fit connaître sa volonté...

Refrain
:
Il est venu
Ce doux Jésus
Homme de douleur
Comme un voleur...
Il a vécu
Ce doux Jésus
Une existence
Pleine de souffrance !

 

Il a ébranlé l'astre du jour
A Fatima pendant la Guerre

Humbles pastoureaux remplis d'amour

Vous criez paix ! paix sur la terre...

 

Il a subi en Angola

Mépris, dédain, persécutions

Et enlevé dans un goulag

Au Portugal, si loin de Sion...


Il est apparu en Afrique
Parmi les plus déshérités
Il a proclamé l'ère messianique
Et son royaume revisité...

Tout est dit dans ces quelques vers. Vous venez de toucher du doigt le secret le plus extraordinaire de tous les temps, celui dont dépend l'avenir de l'humanité entière.

Maintenant nous allons développer nos arguments petit à petit, à la manière de la célèbre série "pour les nuls". Vous me pardonnerez cette formulation, qui n'est pas destinée à offenser, mais à entrer dans le cadre de la fameuse phrase du Christ:

"Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants" (Matthieu 11:25).





Carte de la migration des Essi-Kongo de Kanina (Canaan) à Kongo dia n'Totela.
                                                                                                                Source: