Publié par fara

 

Par Jossart Mwanza

 

 

Une délégation de l’association FARA (Forum angolais de réflexions et d’actions) basée en Suisse s’est rendue en Angola où elle a remis 30 ordinateurs destinés à des écoles publiques de Damba, une localité située dans le nord de l’Angola, à quelque 372 km de Luanda. Si le voyage a été financé par l’ambassade d’Angola, les deux délégués du FARA à Damba et à Luanda s’étaient pris en charge dans ces deux villes où ils ont assuré leurs différents interlocuteurs de la volonté de l’association qui entend poursuivre ses actions également en faveur des habitants des autres régions du pays.

 

DSC00479-fara.jpg

 

 

Cette action a été évoquée le samedi 16 février dernier, à la Maison des associations située au quartier de Plainpalais à Genève, en présence des membres de la communauté angolaise venus de différents cantons de Suisse pour la première réunion de 2013. À cette occasion, le président de l’association David Muanza Bongo a naturellement évoquée la mission à Damba et à Luanda mais également le bilan des activités en 2012. Dans leurs témoignages, David Muanza Bongo et Ivo Bongo, le cameraman, ont transmis les attentes des populations et encouragé les Angolais de la diaspora à s’impliquer davantage dans la dynamique de développement en cours au pays à travers des projets d’investissement.

 

DSC00456-fara.jpg

 

 

Autre sujet évoqué, David Muanza Bongo a rappelé une promesse de l’ambassadeur Osvaldo dos Santos Varela concernant la visite prochaine d’un délégué du ministère de l’intérieur mandaté de procéder à l’identification des Angolais sans toutefois en préciser les critères. Dans l’urgence et en attendant l’arrivée de cet envoyé des autorités angolaises, FARA a décidé la mise en place d’une commission ad hoc chargée d’examiner et de transmettre, si nécessaire, les dossiers des demandeurs aux autorités angolaises compétentes à Berne. Lors de cette réunion, en effet, de nombreux participants ont déploré « des tracasseries administratives » et ont profité de l’occasion pour demander aux autorités consulaires d’assouplir les conditions d’obtention du visa et du renouvellement, de prorogation ou d’octroi du passeport national.

 

 

                                                                                                                   Source: afriquechos.ch

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article